Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 janvier 2010 4 14 /01 /janvier /2010 16:37

“But I honestly believe that orgasm is the closest we come to God, whether there’s love or not. It’s a glimpse of the divine. And we content ourselves with that happening every once in a while. If that thirty or forty seconds of absolute oblivion were something we could tap into any time we wanted, what would life be? In some ways, is that not what drugs are about? Is that quite often not why drugs and sex become synonymous?

We all know the difference between a great shag and something which is totally, not just intimate, but totally about loving someone. And most of us by a certain age know that unfortunately that is not a lifelong pattern for very many people. But I do think we search for it – sometimes with drugs; sometimes we don’t even include the sex. We’re searching for that glimpse of the divine.”
Eli Stone


“The ‘Eli Stone’ thing for me is very confusing. Initially it was just this 13-week period and I found it almost impossible to say no to it, just because it was so complimentary to place that much music of mine in it. And I was so enamored of [series creator] Greg Berlanti. He’s so sweet and has such a responsible attitude to making television. There’s nothing gratuitous about it; it’s all very positive. But now, because I see this whole tour as a kind of wrap-up, I’m a bit conflicted about doing more. There’s already a delay period because it hasn’t been shown in Europe yet. And it’s been renewed. So we now have to have a meeting about the second half of it; I have to decide what my involvement would be.”

RadioHead

“Thom Yorke has been nasty about me. “OK Computer” is a classic pop album, disguised and disguised and disguised, but there’s not ability to disguise those melodies. Thom YorkeAnd then I read him saying [in an interview], “I’m embarrassed by melody now.” And I thought, that’s your right, but what a shame for the rest of us. Because you’re genius at it! What a shame to not understand that a great melody connects on an emotional level, which is valuable, not just hummable.”

Pourquoi les hommes hétéros pourraient le détester

“Now that I am relatively confident as a sexual being, I kind of understand the jealousy and nastiness [directed at him in the 1980s, especially by journalists]. At the time, because I was not confident at all, I didn’t quite get that they would look at me and think I’d had just a little bit too much good luck. I was fortunate enough to be presentable as well as being able to write and sing. When I look at pictures of myself when I was 22, I think, you really were quite cute, weren’t you? No wonder they hated me. Now I think they just hate me because I still have some hair left.”

“It was very painful thing to have to keep quiet about, because my dignity really suffered for it. But I was living for my mother. I finally told her, because [former lover] Anselmo had died; it was the year I would have told her anyway, because combination therapy [the drug regime to combat AIDS] began then. I could have told her then, without her spending every day of her life worrying. But all my mom cared about when she found out about Anselmo was that I’d gone through a year and a half of terror [during his illness] without her being able to help me. It was just devastating for her. But I was protecting her, and I would do it again.”

ON HIS IMAGE IN WHAM!

“I was supposed to be a real Thatcherite. Just by dint of being a first-generation immigrant and having not had money, and then suddenly having it – and getting on planes and going to Ibiza and sitting around in thongs. We were so synonymous with a certain age; because we were 18 and 19, we could hardly not have been. But actually nothing I was writing or doing was even vaguely Thatcherite.”

ON THE FEELING OF THE CURRENT TOUR

“Because of my brushings with the press and the law in the last fifteen years, and also some of the bereavements I’ve gone through that were made public, have forced me into revealing a lot more of myself than I ever had before. Therefore, when I step out onstage, people are seeing and hearing a much more rounded individual. They’re seeing someone with strengths and weaknesses. And even though that may have never been the way I wanted to play it, it’s obviously made a huge difference, in terms of the warmth the warmth involved in the shows. It’s absolutely incredible.”






Le sexe

Je crois honnêtement que l’orgasme est le moyen d’être le plus proche de Dieu, qu’il y ait de l’amour ou pas .
C’est un aperçu du divin. Et nous pouvons nous contenter avec cet événement, une fois de temps en
temps.
Si ces trente ou quarante secondes d’oubli absolu pouvaient être quelque chose que nous pourrions
avoir tout le temps et n'importe quand, que serait la vie ?
En quelque sorte, n’est-ce pas comme pour la drogue ? Est-ce assez souvent et pourquoi pas que
drogue et sexe deviennent synonymes ?
Nous connaissons tous la différence entre une grande baise et quelque chose qui est totalement,
pas seulement intime, mais aimer totalement quelqu'un.
Et la plupart d’entre nous à un certain âge, savent que malheureusement
ce n’est pas un modèle de toute une vie pour beaucoup de personnes.
Mais je crois que nous le cherchons - quelquefois avec les drogues,
quelquefois nous n’incluons même pas le sexe. Nous sommes toujours à la recherche de cet aperçu du divin.


Eli Stone

L'affaire Eli Stone est pour moi très déroutante. Au début c’était juste une histoire de 13 semaines
et ça m'était presque impossible de dire non parce que c’était si flatteur de mettre beaucoup de
ma musique dans la série.
Et j’étais si fan de Greg Berlanti (le créateur des séries). Il est si gentil et il a une attitude
responsable quand il fait de la télévision. Il n’y a rien de gratuit dans cela, tout es très positif.
Mais maintenant, parce que j'assure cette tournée, je suis un peu en conflit sur le fait
d’y participer plus. Il y a un délai parce que la série n'a pas encore été diffusée en
Europe. Et elle a été renouvelée. Alors maintenant nous devons nous rencontrer pour la deuxième saison,
je dois décider ce que sera ma participation.


RadioHead

Thom Yorke a été ignoble envers moi. ' OK Computer ' est un album pop classique,
contrefait et contrefait et contrefait, mais il n'y a aucune compétence pour déguiser ces mélodies.
Et puis j'ai lu que Thom Yorke a dit dans une interview " Je suis embarrassé à présent par la mélodie."
Et j'ai pensé, c'est votre droit, mais quelle honte pour le reste d'entre nous.
Parce que vous l'êtes un génie !
Quelle honte de ne pas comprendre qu'une grande mélodie s'établit sur un niveau émotionnel,
lequel est précieux, pas seulement fredonnable .

_____
C'était très douloueux de garder cela sous silence car ma dignité en a beaucoup souffert. Mais je vivais pour ma mère. Je lui ai finalement dit car Anselmo (mon ancien petit ami) est mort; c'est l'année où je lui aurais dit de toute façon, car c'est à ce moment là que la tri-thérapie est apparue. Je pouvais lui révéler à ce moment là sans qu'elle ait à se faire du souci pour moi tous les jours. Mais tout ce qui importait à ma mère, c'était qu'elle réalisait ce que j'avais enduré pendant un an et cela la terrorisait de savoir qu'elle n'avait pas eu la possibilité de m'aider. Cela l'anéantissait. Mais je ne faisais que la protéger, et si c'était à refaire, je le referais.


A propos de son image pendant la période WHam!

J'étais supposé être un vrai pro Thatcher? Juste parce que j'étais issu de la première génération d'immigrés et que je n'avais pas d'argent, et puis tout d'un coup j'en avais - et je montais dans des avions, j'allais à Ibiza, je traînais ici et là en string. Nous étions tellement représentatifs d'une certaine tranche d'âge - car nous avions 18 et 19 ans - nous ne pouvions tout simplement pas être considérés comme des "has been". Mais en fait, rien de ce que j'écrivais ou faisais n'était un tant soit peu pro-Thatcher.


Son sentiment à propos de la tournée actuelle.

Mes frottements avec la presse et la loi durant ces 15 dernières années, mais aussi les quelques deuils que j'ai eu à surmonter et qui ont été rendus public, m'ont obligés à révéler beucoup plus de choses sur moi que je ne l'ai fait auparavant.
Cependant, quand je monte sur scène, les gens voient et entendent une personne équilibrée. Ils voient quelqu'un avec ses forces et ses faiblesses. Et même si cela n'a jamais été comme je le souhaitais, il est évident que cela a fait une énorme différence concernant la chaleur ressentie pendant les concerts. C'est vraiment incroyable!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : GEORGE MICHAEL ' SONGS
  •                                                          GEORGE MICHAEL ' SONGS
  • : CHANSONS DE GEORGE MICHAEL- ALBUMS-TRADUCTIONS - CONCERTS - INTERVIEWS
  • Contact

  
  gmichael.jpg

george06.JPG

George Michael

 

 

   George+Michael+George+Michael+Announces+Return+iEdlCmUM5Vql

georgemichael_ahoy-2s.jpg

Georgios Kyriákos Panayótou